Documents exclusifs

Voici 3 documents téléchargeables exclusifs en format .pdf

Fumio Ogawa “Tout le monde peut faire du Reiki”
Comment Hawayo Takatata pratiquait le Reiki
Les 22 Maîtres Reiki initiés par Hawayo Takata

 

Newsletter

Recevez 14 e-books gratuitement lors de votre inscription à notre newsletter


Sondage

Suivez-nous sur Facebook

Les Cinq Tibétain

Texte de Deva Michelle La pratique des exercices dits « les cinq Tibétains » est une gymnastique directement issue des hauts plateaux tibétains. Ces 5 rites proviennent des monastères retirés de l’Himalaya. Ils ont été gardés secrets jusque dans les années 30. Selon la conception extrême orientale, ces exercices ouvrent les centres-énergies (chakras) du corps et dynamisent l’énergie intérieure, afin d’assurer, à long terme, une longue vie.

Les 5 Tibétains sont une compilation d’exercices de yoga. La pratique de ces exercices redonnerait une vitalité et une jeunesse exceptionnelles au corps et à l’esprit. Il y a 2000 ans, les moines Tibétains ont développé ce système d’exercices qu’ils croyaient capable de rajeunir ces glandes en reconditionnant les chakras ou centres énergétiques du corps. Malgré leur simplicité, ces exercices ou rites ont une puissance extraordinaire. L’âge ou l’état de santé ne sont pas importants, l’important est de les pratiquer quotidiennement.

Ces cinq rites doivent être pratiqués tous ensemble car ils se complètent et forment un tout. Ils doivent être pratiqués matin ou soir, ou matin et soir. Au début, si on pratique ces exercices matin et soir, cela crée une stimulation qui peut perturber le sommeil. C’est pourquoi il est suggéré, pendant les premières semaines, de pratiquer les rites le matin seulement. Aussi, il est préférable de faire ces rites trois fois chacun durant la première semaine, puis cinq fois durant la deuxième et ainsi de suite durant les semaines suivantes, jusqu’à vingt et une fois par jour, à l’exception du premier rite que l’on fera un nombre indéterminé de fois jusqu’à l’apparition de la sensation de vertige. Tous les exercices se font pieds nus.

Exercice 1 – le derviche ou pivot

Se tenir debout, les bras tendus en croix le plus horizontalement possible, les paumes vers le sol (variante : paume droite vers le ciel). Les yeux ouverts, tourner sur soi-même dans le sens des aiguilles d’une montre, de gauche à droite. Marquer une petite impulsion au début de chaque tour. S’arrêter dès que l’on sent un vertige. Cet exercice renforce le champ magnétique personnel. Pour faciliter le tournoiement, pivoter sur le pied droit qui reste au sol et se « pousser » avec le pied gauche. À la fin des révolutions, les deux pieds écartés à la largeur des épaules, bien à plat sur le sol, les mains jointes comme pour « prier », on ferme les yeux (si possible) pour visualiser son champ magnétique en plein essor et attendre que le tournis cesse.

 

Exercice 2 – les pieds au mur ou lever des jambes

Couché sur le dos, les bras le long du corps, les jambes tendues au sol (les jambes fléchies si c’est trop difficile), prendre une grande inspiration. En expirant, redresser la tête, en ramenant le menton vers la poitrine. Lever les jambes tendues aussi haut que possible à la verticale. Ces deux mouvements doivent être exécutés en même temps. Ne pas plier les genoux. Ensuite, redescendre la tête et les jambes ensemble lentement vers le sol en inspirant. Descendre doucement, sans plier les genoux (replier les jambes en fin de descente si c’est trop exigeant). Se détendre un instant avant de recommencer…

 

Exercice 3 – l’arc ou chameau

Le corps droit, à genoux, les pieds pointés vers le sol avec les orteils recroquevillés, les mains accrochées sous les fesses, baisser la tête en ramenant le menton vers la poitrine. En inspirant, envoyer la tête, les épaules et le tronc vers l’arrière dans un mouvement lent et continu en tâchant de pointer le menton vers le plafond. Le point de pivot est à la hauteur du bassin, le dos s’arrondit en arc. Expirer en retournant à la position de départ. Maintenir l’équilibre en tenant les mains fixées sur le haut des cuisses. Revenir lentement en position de départ.

 

Exercice 4 – le pont ou crabe

Assis au sol les jambes tendues devant soi, le haut du corps droit, le menton sur la poitrine, les mains à plat au sol à côté des fesses, doigts vers l’avant. Appuyer les mains sur le sol, glisser les fesses vers les talons et lever tout le corps pour former un pont inversé et rejeter la tête vers l’arrière, le plus loin possible, en inspirant. En même temps, plier les genoux et soulever le reste du corps à l’horizontale. L’exercice se fait en contractant tous les muscles du corps. Retourner à la position de départ en expirant

 

Exercice 5 – le chat ou chien museau en haut et en bas

Départ à genoux, mains à plat sur le sol, les mains et les pieds écartés de la largeur d’épaules, les doigts de pied recroquevillés. Lever les hanches le plus haut possible en ramenant le menton vers la poitrine : la taille est pliée, la position forme un A majuscule. Les mains et les doigts de pied n’ont théoriquement pas bougé. Pousser les talons vers le bas. Puis, toujours bras tendus à la même position, baisser le pubis vers le sol, lever la tête vers l’arrière et soulever le haut du corps en prenant appui sur les bras tendus. Les orteils sont recroquevillés.

Pour des renseignements sur les ateliers et séances offertes par Deva Michelle, téléphonez au 418-554-1082 ou écrivez à l’adresse électronique suivante : devamichelle@oricom.ca