Documents exclusifs

Voici 3 documents téléchargeables exclusifs en format .pdf

Fumio Ogawa “Tout le monde peut faire du Reiki”
Comment Hawayo Takatata pratiquait le Reiki
Les 22 Maîtres Reiki initiés par Hawayo Takata

 

Newsletter

Recevez 14 e-books gratuitement lors de votre inscription à notre newsletter


Sondage

Suivez-nous sur Facebook

Doi Sensei rencontre Kimiko Koyama

Aujourd’hui le Reiki est mondialement reconnu. Il est originaire du Japon. Cependant après la Seconde Guerre mondiale, son nom y a complètement disparu.  Les pays occidentaux ont même cru que le Reiki traditionnel n’y existait plus.  Le Reiki est retourné récemment au Japon présenté comme le Reiki traditionnel.  Pourtant, personne n’a posé la question à savoir s’il s’agissait vraiment du traditionnel ou de l’occidental.

Dans la dernière moitié des années 1980, pour la première fois, le Reiki est retourné au Japon avec La Radiance Technique.  Lorsque j’avais appris le Reiki avec ce groupe, on m’avait également dit que le Reiki du Japon avait disparu.  J’ai pensé que l’organisation avait disparu, mais peut-être qu’il existait encore des gens qui avaient appris le Reiki [à l'origine] …  Et j’ai commencé à chercher partout au Japon.

Cependant, il était impossible d’obtenir quelque information, même infime, et je fus obligé d’abandonner ce sujet.

En juillet 1993, lorsque j’ai participé à un séminaire thérapeutique à Tôkyo, j’ai rencontré une femme partenaire dans ce séminaire et comme par hasard, elle m’a indiqué qu’elle était membre de l’association d’Usui Reiki traditionnel.  Elle m’a expliqué que la Usui Reiki Ryohô Gakkai, créée par Usui Mikao Sensei existe aujourd’hui depuis 80 ans.  C’est Koyama Senseiqui a accédé comme 6ème présidente de la Usui Reiki Ryohô Gakkai.

En octobre de cette même année, la femme que j’avais rencontrée au séminaire m’a présenté aux membres de l’Usui Reiki Ryohô Gakkai et j’en suis devenu un membre.  J’ai reçu le premier Reiju (= la forme primitive de l’attunement en anglais / l’initiation en français) par Koyama Sensei à Kyôto.  Koyama Sensei m’a proposé de m’asseoir à côté d’elle.  Elle m’a laissé lui poser des questions auxquelles elle a répondu tendrement.  (Koyama Sensei est décédée en décembre 1999 à l’âge de 93 ans et Kondo Sensei, qui est professeur de littérature, lui a succédé comme 7ème président de la Gakkai.)

(…) Après avoir appris le Reiki traditionnel et le Reiki occidental, je me suis convaincu qu’il y a beaucoup de différences entre eux et, surtout, j’ai appris qu’il y a diverses façons de penser dans le Reiki occidental même.  Aussi, j’ai commencé à réfléchir afin de savoir comment je pouvais pratiquer ces deux concepts différents.

La conséquence réside dans les mots-clés que j’ai trouvés : « l’appaisement / guérison pour le corps et le mental / coeur » et le « développement spirituel« .  J’ai alors construit le Gendai Reiki Hô, la pratique du Reiki pour les êtres-humains modernes.  (…)

 

 

En août 1999, une réunion internationale de Maîtres a été organisé à Vancouver, au Canada (URRI = Usui Reiki Ryoho Kokusai [International]).  Elle s’est tenue grâce aux échanges d’informations entre trois de mes élèves au Japon et les thérapeutes des États-Unis, d’Angleterre et du Canada.  Par le soutien de l’association du Reiki canadien, la réunion s’est ouverte sous le nom de Japanese Reiki Workshop.

70 Maîtres environ, de 7 pays, y ont participé et j’étais présent comme conférencier avec deux autres maîtres japonais.  Lors de cet événement, nous avons partagé beaucoup d’informations et de documents précieux concernant le Reiki.  Ces informations ont influencé les Maîtres occidentaux par l’Internet.

Les Maîtres ayant participé à cet événement ont intégré dans leurs propres séminaires cette source d’information.  La vérité sur Usui Sensei, la naissance du Reiki et la Usui Reiki Ryohô Gakkai sont aujourd’hui reconnus par le public.

Cet événement s’est déroulé au Japon (Kyôto) en novembre 2000, en Espagne (Madrid) en novembre 2001, au Canada (Trent) en septembre 2002 et au Danemark (Silkeborg) en septembre 2003.

URRI a terminé son rôle au Danemark.

(…) Le Reiki est bien diffusé dans le monde d’aujourd’hui comme un soin utile d’énergie. Mais la notion de Reiki Ryohô / le soin du Reiki est juste une porte d’entrée.  L’objectif ultime est le développement spirituel.  Le concept par lequel  « le but de la vie est d’obtenir l’état de sérénité » est l’enseignement de Usui Sensei, alors il est important de comprendre et surtout de pratiquer.

(…) Je souhaite du fond du coeur que la vibration de l’amour, l’harmonie et l’apaisement du Reiki arrivent vers vous.

Mars 2005

Hiroshi Doi